ver verre vers vert orthographe homophones Megadico

« Ver », « verre », « vers » ou « vert » ?

Orthographe

Par Vercingétorix

9-12-2022

 

Un ver vert va vers un verre vert ? Cela ne vous rappelle rien ? On croise souvent cette petit phrase pour retenir les quatre homophones du jour qui sont un grand classique de la langue française et concernent des mots que vous allez utiliser tous les jours.

Comment faire la différence avec ces mots qui se prononcent de la manière mais possèdent des sens et des orthographes différents ? On vous apporte les réponses et on vous donne aussi quelques astuces pour ne plus faire d’erreur.

 

Sommaire

  • « Ver » : l’asticot
  • « Verre » : la matière ou l’objet
  • « Vers » : la direction ou la poésie
  • « Vert » : la couleur verte

 

« Ver » : l’asticot

 

Commençons par le mot ver avec une terminaison en R. Formé à partir du latin vermis, le ver est un nom commun masculin qui désigne un petit animal invertébré au corps allongé, mou et sans pattes. Par extension, on désigne le mot pour désigner toute petite créature de la même apparence, qu’elle soit une larve ou un insecte. Au pluriel, « ver » prend un -S et il ne faut donc pas le confondre avec un autre homophone qui suit !

Exemples :

« Ma petite sœur hurle parce qu’elle a encore trouvé un petit ver dans son fruit. »

« Mon père n’oublie jamais sa boîte de vers avant de partir à la pêche. »

« Dans le livre de science-fiction Dune, la planète Arrakis est infestée de gigantesques vers des sables. »

 

Petite astuce : essayez de remplacer le mot « ver » par un synonyme comme « asticot » ou « larve » et regardez si votre phrase a encore du sens. Vous pouvez aussi retenir que le ver le plus connu et le « ver de terre » ou lombric.

Exemples :

« Matthieu a encore trouvé des petits vers dans le placard de l’arrière-cuisine. »

« Matthieu a encore trouvé des petits asticots dans le placard de l’arrière-cuisine. »

« Tu feras attention, il y a un ver dans la poire que tu as cueillie. »

« Tu feras attention, il y a une larve dans la poire que tu as cueillie. 

 

Mots associés : asticot, larve, vermisseau, vermine, lombric, véreux

 

« Verre » : la matière ou l’objet

 

Formé à partir de l’ancien français voirre et du latin vitrum, le verre avec une terminaison en -E est un nom commun masculin qui désigne une matière dure, transparent et cassable obtenue par la fusion de plusieurs types de sable. Par extension, un verre désigne aussi un récipient qu’on utilise pour boire et le contenu de cet objet.

Exemples :

« Mes parents viennent d’acheter une nouvelle table très design qui est entièrement en verre. »

« Mon correspondant anglais ne boit pas d’alcool en général mais il veut absolument prendre un verre de cognac. »

 

Le verre peut aussi désigner des lunettes qu’on porte pour améliorer sa vision.

Exemples :

« Laurent a encore du faire changer ses verres correcteurs car il voyait mal de loin. »

« Le verre droit de ma nouvelle paire de lunettes est un peu abîmé. »

 

Étant donné les différents sens du mots « verre », il est compliqué de remplacer l’homophone par un synonyme. Mais vous pouvez retenir que, s’il faut deux lettres R pour écrire le mot « verre », on a aussi besoin de deux verres pour trinquer !

Exemple :

« Rémi, ramène deux verres pour qu’on puisse enfin trinquer à la victoire de notre équipe. »

 

Mots associés : godet, gobelet, coupe, lentille

 

« Vers » : la direction ou la poésie

 

Formé à partir du latin versus : "du côté de", la mot « vers » avec un S final est une préposition qui indique une direction.

Exemples :

« Ma nouvelle coloc habite dans une bourgade située vers la ville d’Orléans. »

«Si tu veux trouver la vieille cabane, tu dois continuer encore un kilomètre vers le prochain village. »

 

On peut aussi croiser la préposition « vers » dans certaines phrases pour signifier « environ », « à peu près ».

Exemples :

« Le train pour Pau doit entrer en gare vers quatorze heures. »

« Marie doit avoir vers les 30 ans maintenant. »

 

Petite astuce : pour être sûr d’utiliser le bon mot, essayez de remplacer « vers » par une forme synonyme comme « en direction de » et regardez si votre phrase a encore du sens.

Exemples :

« Si tu veux éviter les bouchons, il faut prendre la déviation vers Fontainebleau. »

« Si tu veux éviter les bouchons, il faut prendre la déviation en direction de Fontainebleau. 

« Allan a commencé à rouler il y a deux heures donc il doit déjà être vers Quimper. »

« Allan a commencé à rouler il y a deux heures donc il doit déjà être en direction de Quimper. »

 

Attention, le mot « vers » avec un S final peut aussi être un nom commun masculin qui désigne une ligne de texte rythmée par le nombre de syllabes et/ou la rime. On utilise surtout ce mot en poésie et on l’oppose à la prose qui est un texte sans unité rythmique. Le terme « vers » a donné les mots dérivés « verset » ou versifier ». Au singulier comme au pluriel, le nom « vers » garde un S final.

 

Mots associés : en direction de, à peu près, environ, verset, versifier

 

« Vert » : la couleur verte

 

Et voici enfin le quatrième et dernier homophone de cet article ! Formé à partir du latin viridis, le mot « vert » avec un T final est un adjectif qualificatif qui se rapporte à la couleur verte, située entre les couleurs primaires bleu et jaune. « Vert » est aussi un nom masculin qui désigne la couleur elle-même.

Exemples :

« Théo vient de s’acheter un nouveau sac à dos qui est vert flashy. »

« J’aime beaucoup le vert mélancolique de cette peinture impressionniste. »

 

Ensuite, on utilise aussi l’adjectif qualificatif « vert » pour décrire un fruit ou un légume qui n’est pas mûr. Dans certaines locutions, le vert renvoie à la nature, à la campagne ou à l’écologie.

Exemples :

« Ce gosse m’en fait voir des vertes et des pas mûres ! »

« On a loué un chalet dans les Pyrénées pendant une semaine, histoire de se mettre un peu au vert. »

« le sigle EELV désigne le parti politique Europe Ecologie Les Verts. »

 

Petite astuce : essayez de remplacer le mot « vert » par une autre couleur et voyez si votre phrase a encore du sens.

Exemples :

« Je ne suis pas convaincu par ton nouveau slip de bain vert et bleu. »

« Je ne suis pas convaincu par ton nouveau slip de bain rouge et bleu. »

« Cette célèbre marque de fastfood a décidé de mettre son logo en vert. »

« Cette célèbre marque de fastfood a décidé de mettre son logo en jaune. »

 

Mots associés : verdure, verdir, nature

 

Pas forcément évident de s’y retrouver avec ces quatre homophones ! Il ne vaut mieux pas avoir le vert-ige ! Ne paniquez pas et retenez les remarques qui suivent.

 

Vous voulez écrire « ver » avec un R final si :

  • vous cherchez à parler du petit animal au corps mou et allongé
  • vous pouvez remplacer le mot en question par un synonyme comme « asticot » ou « larve »

Vous voulez écrire « verre » avec un E final si :

  • vous voulez parler de la matière dure, transparente et cassante ou bien du récipient
  • vous souhaitez trinquer donc il vous faut 2 verres et un mot avec 2 R

Vous voulez écrire « vers » avec un S final si :

  • vous cherchez à parler de la direction ou de la ligne de texte rythmée en poésie

Vous voulez écrire « vert » avec un T final si :

  • vous voulez parler de la couleur verte
  • vous pouvez remplacer le mot en question par une autre couleur

 

Sinon, vous pouvez toujours retenir la phrase suivante : le ver vert va vers le verre vert !

163

0