se mettre sur son trente-et-un (31) nœud papillon vêtements expression Megadico

« Se mettre sur son trente et un (31) »

Expression

Par Vercingétorix

8-11-2022

 

En général, pour le réveillon de la Saint-Sylvestre, on fait des efforts pour mettre une belle robe ou un costume et on fait la fête jusqu’à très tard sans se soucier du jour de l’An qui de toute manière est férié !

Mais, est-ce que l’expression du jour est vraiment liée à la fête de la nouvelle année qui a lieu le 31 décembre ? Comment pourrait-on définir cette locution ? D’où vient-elle et quel est son emploi ? On vous donne les réponses dans l’article qui suit.

 

Sommaire

  • La signification de l’expression du jour
  • L’histoire derrière les mots
  • Le bon emploi par l’exemple

 

La signification de l’expression du jour

 

« Se mettre sur son trente-et-un (31) » se compose des éléments suivants :

  • le verbe pronominal « se mettre » qui signifie ici porter un vêtement, revêtir une tenue
  • la préposition « sur » qui décrit la manière, comme dans la formule « être sur la défensive »
  • le pronom possessif « son »
  • le nombre « trente-et-un  (31)

Mot à mot, il s’agit donc de porter le nombre 31 ce qui n’a aucun sens. En réalité, la locution du jour signifie : mettre ses plus vêtements, revêtir une tenue très élégante. On se met sur son 31 pour une occasion particulière comme un dîner romantique, un mariage ou encore un bal de promotion. Il vous arrivera de croiser une autre forme qui est très proche : être sur sur trente-et-un (31).

Mais d’où vient la référence au nombre 31 et existe-t-il un lien avec le réveillon du Nouvel An ?

 

L’histoire derrière les mots

 

Allons droit au but : l’expression du jour n’a rien à voir avec la date du 31 décembre ! Alors effectivement, la Saint-Sylvestre est une bonne occasion de sortir sa nouvelle chemise ou de mettre sa nouvelle paire de chaussures mais il n’y a aucun lien direct entre notre locution et le réveillon. Ensuite, les historiens et les linguistes n’ont pas trouvé une origine claire et limpide à l’expression du jour. Il n’existe que des hypothèses pour expliquer les mots choisis. Essayons de nous concentrer sur les deux pistes les plus probables.

La première hypothèse serait liée à une déformation du mot « trentain » qui désignait au Moyen-Âge un drap très luxueux puisque composée de trente fois cent fils. Ce textile ne pouvait être possédé que par les personnages les plus riches du royaume comme les marchands, les nobles ou les grands officiers. Avec le temps, la nom masculin « trentain » est devenu le nombre « trente-et-un » car le terme était de moins en moins utilisé. Pour ce qui de la locution « se mettre sur », c’est une ancienne tournure qui veut dire : mettre sur soi, revêtir. On retrouve donc l’idée de porter avec ce drap très luxueux un vêtement élégant pour montrer sa richesse.

La seconde hypothèse évoque une tradition qui concernait les soldats du royaume de Prusse au XVIIIe siècle. En effet, tous les 31 du mois, les militaires recevaient l’inspection de leurs supérieurs hiérarchiques et leur caserne, tout comme leur tenue, devait être impeccable et irréprochable. Les soldats avaient tout intérêt à soigner leur uniforme pour faire bonne figure auprès des officiers de l’armée prussienne car ils recevaient la plupart du temps une prime. Ainsi, on retrouve l’idée d’avoir une tenue parfaite pour une occasion exceptionnelle.

 

Le bon emploi par l’exemple

 

Vous l’aurez donc compris : on utilise l’expression « se mettre sur son trente-et-un (31) » pour décrire une personne qui soigne son apparence et porte ses plus beaux vêtements à l’occasion d’un évènement particulier. Il est aussi possible de croiser la locution synonyme «  être sur son trente-et-un (31) »

Exemples :

« Tiens, Edgar s’est mis sur son trente-et-un ce soir : il est vraiment très chic. »

« L’équipe de rugby a échangé le maillot pour le costard et tous les gars sont sur leur trente-et-un pour célébrer l’anniversaire de la création du club. »

« Mamie est toujours sur son trente-et-un pour les grands repas de famille. »

 

Mots associés :  être sur son trente-et-un (31), s’endimancher, être bien habillé

 

Continuez donc à vous mettre sur votre 31 pour le réveillon de la Saint-Sylvestre car c’est important de marquer le coup et surtout les 12 coups de minuit ! Mais retenez que l’expression du jour signifie mettre ses plus beaux habits et que son origine n’a probablement rien à voir avec la soirée où on fête la nouvelle année !

590

0