rentrer bredouille chasseur gibier expression Megadico

« Rentrer bredouille »

Expression

Par Vercingétorix

8-11-2022

 

Dans la vie, on n’obtient pas toujours ce que l’on veut et l’expression du jour correspond assez bien à ce genre de situation où la déception se mêle à la résignation. Si vous avez déjà chassé ou pêché, vous avez alors forcément déjà entendue cette expression de langue française.

Quelle est sa signification ? D’où vient-elle et comment peut-on l’utiliser à l’écrit comme à l’oral ? On répond à toutes ces questions dans l’article qui suit.

 

Sommaire

  • Comment définir l’expression du jour ?
  • Quelle est l’origine de la locution ?
  • Comment l’utiliser dans les règles de l’art ?

 

Comment définir l’expression du jour ?

La locution « rentrer bredouille » se compose des mots suivants :

  • le verbe « rentrer » qui signifie ici retourner chez soi ou dans un lieu habituel
  • l’adjectif qualificatif « bredouille » qui veut dire en perdant au jeu

Mot à mot, il s’agit donc de rentrer après avoir perdu à une partie. En réalité, l’expression du jour signifie : rentrer les mains vides, ne rien avoir rapporté, échouer dans une démarche. La formule est surtout employée pour désigner un chasseur qui ne ramène aucun gibier ou un pêcheur qui ne ramène aucun poisson. Cependant, on l’utilise plus généralement pour parler d’une personne qui se lance dans un projet et n’obtient pas ce qu’elle veut, qui connaît donc l’échec.

 

Quelle est l’origine de la locution ?

 

« Rentrer bredouille » a été employé dans différents domaines et à diverses époques. Essayons de résumer les phases principales de l’histoire derrière les mots qui composent l’expression du jour.

D’après les historiens, la locution apparaît avec le jeu de trictrac, ancêtre du backgammon, qui était très populaire du XIIe au XIXe siècle en Europe. On jouait une partie à deux à l’aide de deux dés et de quinze dames ou pions. Le but du jeu était de gagner douze trous. Si un jouer arrivait à gagner tous les trous avant même que son adversaire ait jeté les dés, alors il « jouait bredouille ». A l’inverse, « être mis en bredouille » signifie qu’on avait perdu sans avoir marqué un seul point. On retrouve donc l’idée d’échec et d’humiliation.

Passons du jeu à la danse pour continuer à suivre l’histoire de l’expression du jour. Un joueur bredouille était donc un joueur malheureux qui n’avait rien marqué durant une partie. Par analogie, « rentrer bredouille » a aussi été employé pour désigner une femme qui était allée au bal et qui était revenue chez elle sans avoir été invitée pour une danse. La déception est toujours aussi grande et concerne cette fois une demoiselle qui n’avait pas trouvé de cavalier pour danser avec elle.

Au XIXe siècle, l’expression s’applique de plus au plus au domaine de la chasse et de la pêche. On se moque alors gentiment des chasseurs ou pêcheurs qui ne ramènent aucune proie de la journée et on dit qu’ils rentrent bredouilles. Cette idée de ne rien ramener, de rentrer les mains vides va progressivement désigner de manière générale toute action ou entreprise qui échoue.

 

Comment l’utiliser dans les règles de l’art ?

 

L’expression « rentrer bredouille » appartient clairement au langage familier et informel, vous la croiserez donc plus souvent à l’oral qu’à l’écrit. Si l’expression concerne surtout un chasseur ou un pêcheur malheureux, n’oubliez pas qu’elle s’emploie maintenant pour toute personne qui échoue dans une tentative et rentre chez elle déçue. Dernière petite chose : « bredouille » est un adjectif et non un adverbe, donc il s’accorde au pluriel.

Exemples :

« Même s’il s’est levé tôt ce matin pour aller chasser, André est rentré de nouveau bredouille. »

« Émilie a passé tout l’après-midi à chercher une jupe assortie à son chemisier mais elle n’a rien trouvé et elle est rentrée bredouille du centre-ville. »

« Mes potes étaient chauds en boîte hier mais ils sont tous rentrés bredouilles. »

 

Mots associés : rentrer les mains vides, échouer, ne rien gagner,être broucouille

 

Si jamais il vous arrive de chasser dans le Bouchonnois, vous entendrez l’expression synonyme « rentrer broucouille » qui a exactement le même sens que « rentrer bredouille ». Retenez que la locution du jour est née avec le tric-trac, s’est popularisée avec la chasse ou la pêche et s’applique maintenant à toute personne qui n’obtient pas ce qu’elle veut et rentre chez elle les mains vides.

 

795

0