mieux vaut tard que jamais orthographe Megadico

« Il faut mieux » ou « il vaut mieux » ?

Orthographe

Par Vercingétorix

20-10-2022

 

Utiliser « il faut mieux » à la place de « il vaut mieux » est une faute d’orthographe très commune à l’écrit comme à l’oral. Nous sommes en présence de paronymes, c’est à dire de mots dont la prononciation est très proche. Les verbes « falloir » et « valoir » se confondent facilement en raison de la proximité entre le « v » et le « f » en langue française. Heureusement, il existe quelques astuces pour contourner les difficultés. Parce que « mieux vaut prévenir que guérir » : parcourez l’article suivant pour mieux vous y retrouver !

 

Sommaire

  • « Il faut mieux » : pour exprimer la nécessité ou l’obligation
  • « Il vaut mieux » : pour exprimer la préférence ou donner un conseil
  • Quelques expressions avec « il vaut mieux / mieux vaut »

 

« Il faut mieux » : pour exprimer la nécessité ou l’obligation

 

L’expression « il faut mieux » sert à exprimer l’idée de nécessité ou d’obligation. On utilise ici le verbe « falloir » qu’on trouve uniquement à la forme impersonnelle. Cest-à-dire qu’il ne se conjugue qu’avec le pronom « il » et ne renvoie pas à un sujet ou une chose en particulier. Vous ne pourrez pas croiser « falloir » conjugué d’une autre manière.

Exemples :

« Il faut mieux s’appliquer durant l’échauffement sinon tu risques de te blesser. »

« Il faut mieux travailler sinon tes parents vont encore faire une crise ! »

 

Dans l’expression « il faut mieux », l’adverbe « mieux » porte sur le verbe à l’infinitif qui suit la locution.

Exemple :

« Il faut mieux se nourrir si tu veux guérir plus rapidement. » (ici, « mieux » porte sur « se nourrir »)

Pour être sûr de ne pas faire d’erreur, remplacez « il faut mieux » par des expressions équivalentes comme « il est nécessaire de », « il est indispensable de », « il est impératif de ». Autre astuce : remplacez « il faut » par « tu dois » du verbe « devoir ».

Exemples :

« Il faut mieux arrêter les conneries tout de suite sinon ça va mal finir ! »

Équivalence: « Il est nécessaire d’arrêter les conneries sinon ça va mal finir ! »

« Il faut mieux être costaud ou rapide pour jouer au rugby. »

Équivalence: « tu dois être costaud ou rapide pour jouer au rugby. »

 

Mots associés : il est nécessaire de, il est convenable de, il est impératif de, devoir

 

« Il vaut mieux » : pour exprimer la préférence ou donner un conseil

 

L’expression « il vaut mieux » exprime une idée de préférence ou vise à donner un conseil. Elle prend le sens de « il est préférable de » ou « il est conseiller de » et vient du verbe « valoir ». Il est aussi employé à la forme impersonnelle et ne renvoie donc à aucun sujet. Cependant et contrairement à « falloir », on peut trouver d’autres formes conjuguées : « je vaux, ils valent ».

Avec la locution « il vaut mieux », l’adverbe « mieux » porte toujours sur « il vaut ».

Exemples :

« Il vaut mieux s’habiller chaudement car il peut faire frais en soirée. »

(ici « mieux » porte sur « vaut » car le verbe « s’habiller » est déjà associée à « chaudement »)

Encore une fois, il est fortement recommandé de remplacer l’expression « il vaut mieux » par des équivalences comme « il est préférable de », « il est souhaitable de » ou « il conseiller de ».

Exemples :

« Il vaut mieux ne pas trop traîner ici, ça craint ! »

Équivalence : « il est conseiller de ne pas trop traîner ici, ça craint ! »

« Il vaut mieux prendre plus de bières car mes potes ont vraiment soif ! »

Équivalence : « il est préférable de prendre plus de bières car mes potes ont vraiment soif ! »

 

Quelques expressions avec « il vaut mieux / mieux vaut »

 

Certaines expressions de la langue française et certains proverbes utilisent souvent la locution « il vaut mieux » ou « mieux vaut » pour donner des conseils ou évoquer des préférences. Vous pouvez vous amuser à utiliser une équivalence comme « il est préférable de » et vous constaterez que le sens ne change pas !

 

Exemples :

« Mieux vaut prévenir que guérir » : il est préférable de faire de la prévention à de l’intervention

« Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras » : il est plus souhaitable de posséder un bien que de supposer en avoir deux

« Mieux vaut tard que jamais » : même si quelque chose arrive tardivement, c’est toujours mieux que de rien avoir du tout

« Il vaut mieux être seul que mal accompagné » : parfois, la solitude est plus agréable qu’une relation malheureuse

 

Mots associés : il est préférable de, il est souhaitable de, il est avantageux de, il est conseillé de

 

Ainsi, « falloir » et « valoir » sont des paronymes qui peuvent vous faire perdre rapidement la tête. Au moindre doute, pensez au contexte et aux équivalences :

Vous souhaitez écrire « il faut mieux »si :

  • vous voulez parler de nécessité ou d’obligation

  • vous pouvez utiliser des équivalences comme « il est nécessaire de », « il est obligatoire de », « il est impératif de »

  • vous pouvez remplacer l’expression par le verbe « devoir » conjugé (je dois, il doit)

Vous souhaitez écrire « il vaut mieux » si :

  • vous voulez parler de préférence

  • vous pouvez utiliser des équivalences comme « il est préférable de », « il est souhaitable de », « il est avantageux de »

 

Bon courage et il faut mieux faire à partir de maintenant !

582

1