pousser le bouchon trop loin – expressions megadico

« Pousser le bouchon un peu loin »

Expression

Par Vercingétorix

14-10-2022

 

Le bouchon est un mot à sens multiples, qui peut être plutôt négatif quand on se retrouve dans les bouchons à la débauche sur le périphérique, ou assez positif quand on enlève le bouchon d’une bonne bouteille de vin pour l’apéro dans un bouchon lyonnais !

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la locution « pousser le bouchon un peu loin » : comment doit-on comprendre cette expression ? Quelle est son origine parmi la grande histoire de la langue française ? Quel est le bon contexte pour l’utiliser ?

On répond à toutes vos question dans l’article qui suit !

 

Sommaire

  • La signification de l’expression du jour
  • L’histoire derrière les mots
  • Le bon usage avec des exemples

 

La signification de l’expression du jour

 

La locution « pousser le bouchon un peu loin » se compose des éléments suivants :

  • le verbe « pousser » qui signifie ici exercer une pression sur une chose pour la déplacer
  • le nom masculin singulier « bouchon » qui désigne le petit objet de bois, de liège ou de plastique qui permet de fermer une bouteille ou un bocal
  • l’adverbe « trop » qui indique un excès, une limite dépassée
  • l’adverbe « loin » qui désigne une distance

Mot à mot, il s’agit de déplacer un bouchon au-delà d’une certaine distance ce qui est très énigmatique. En réalité, l’expression du jour signifie : exagérer, abuser, dépasser les limites. Une personne qui pousse le bouchon un peu loin fait preuve d’excès dans ses propos ou dans son comportement.

 

L’histoire derrière les mots

 

L’origine de l’expression du jour reste assez obscure et les spécialistes de la langue française ne sont pas vraiment unanimes à ce sujet. Essayons d’explorer ensemble les deux pistes les plus probables.

Le jeu du bouchon

L’expression « pousser le bouchon un peu loin » serait associée au jeu du bouchon qui était très populaire au XIXe siècle dans l’Ouest de la France, et plus particulièrement en Bretagne et en Normandie. Le but de ce jeu était de faire tomber des bouchons surmontés de pièces de monnaie avec des palets ou des gros sous. Il s’agissait donc de pousser les bouchons pour gagner les pièces qui faisaient office de mise.

La pétanque

Plus proche de notre époque, la pétanque est aussi un jeu d’adresse qui nécessite une certaine habileté au tir. Il s’agit de rapprocher sa boule au plus près d’une boule de couleur plus petite appelée « petit », « cochonnet » ou « bouchon ». Parfois, il arrive qu’un coup « pousse le bouchon un peu ou trop loin » et qu’il sorte de l’aire de jeu. Dans ce cas, la partie est annulée et aucune équipe ne marque de point pour cette manche.

Au sens figuré, on retrouve bien l’idée d’une personne qui exagère, qui dépasse les limites comme le joueur qui pousse le cochonnet en dehors des limites du terrain.

 

Le bon usage avec des exemples

 

L’expression du jour appartient clairement à un registre de langage familier et populaire. On la croisera surtout à l’oral mais pas seulement pendant les parties de pétanque !

Il existe plusieurs variantes qui possèdent le même sens comme « pousser le bouchon trop loin » ou tout simplement « pousser le bouchon ». La forme négative « ne pas trop pousser le bouchon » fait figure d’avertissement pour quelqu’un qui commence à abuser.

Exemples :

« Ton pote Jérémy pousse le bouchon un peu loin en venant chez nous à cette heure-ci ! »

« Cet acteur fait toujours dans l’extravagance. Je trouve qu’il pousse le bouchon trop loin. »

« C’est bon, on a bien compris que tu étais en colère. Pas besoin de pousser le bouchon. »

 

Mots associés : dépasser les bornes, en faire des tonnes, en faire des caisses

 

Allez, on ne pas pas pousser le bouchon avec cet article car vous avez déjà bien compris le sens, l’origine et l’emploi de la locution du jour. Une personne qui pousse le bouchon trop loin ou un peu loin dépasse les limites et exagère dans ses propos ou dans son comportement.

 

578

0