se fendre la poire roi tête caricature expression Megadico

« Se fendre la poire »

Expression

Par Vercingétorix

8-11-2022

 

L’expression du jour s’intéresse encore à un fruit qu’il s’agit de couper en morceaux mais je ne pense pas que vous aurez besoin de votre tablier et de votre livre de cuisine! "Se fendre la poire" a une signification bien différente.

Comment comprendre la locution qui nous intéresse aujourd’hui? Quelle est son histoire et pourquoi l’utilise-t-on? On vous donne toutes les réponses dans l’article qui suit.

 

Sommaire

  • La signification de l’expression du jour
  • L’origine de la locution
  • Le bon usage avec plusieurs exemples

 

La signification de l’expression du jour

 

La locution "se fendre la poire" se compose des mots suivants:

  • le verbe "se fendre" à la forme pronominale qui signifie comporter une fente, une entaille ou une fissure
  • le nom féminin singulier "poire" qui désigne le fruit de couleur vert/jaune produit par le poirier.

Mot à mot, il s’agit donc de présenter une entaille dans une poire. En réalité, l’expression du jour signifie: avoir un fou rire, rigoler franchement, rire aux éclats. Une personne qui se fend la poire n’a pas de douleur particulière, bien au contraire! Il rit de bon cœur et passe un bon moment.

On peut penser à plusieurs autres expressions qui décrivent la même situation: pleurer de rire, avoir le rire aux larmes, se bidonner, se taper sur les cuisses, être mort de rire etc. La locution appartient au registre familier de la langue française et s’utilise donc de manière informelle.

 

L’origine de la locution

 

Il faut remonter au début du XIXe siècle pour tenter d’expliquer l’expression "se fendre la poire". En effet, en 1832, le dessinateur Charles Philipon réalise une caricature de Louis Philippe, dernier roi à avoir régné en France entre 1830 et 1848. Il fait une comparaison entre la tête du souverain et la forme du fruit du poirier (vous trouverez le célèbre dessin un peu plus bas). Depuis cette année 1832, l’argot utilise le mot "poire" pour désigner le visage et on dit par exemple d’une personne sympathique qu’elle est "bonne poire".

Si on quitte le domaine de l’histoire pour rejoindre celui de la physionomie, on peut aussi considérer qu’une personne qui rit a la bouche grande ouverte et qu’elle représente une entaille ou une fissure. Cette analogie permettrait d’expliquer l’utilisation du verbe "se fendre" qui renvoie donc à une coupure sur un visage ou bien sur un fruit.

 

Le bon usage avec plusieurs exemples

 

L’expression "se fendre la poire" appartient donc au langage familier et on l’emploie dans un contexte de franche rigolade, de scène cocasse ou de blague réussie. Notez que le mot "poire" reste invariable car il désigne le visage et qu’il n’est pas possible de le démultiplier. On ne pourra donc pas mettre de pluriel pour augmenter les fous rires, l’expression étant suffisamment suggestive.

 

Exemples :

"J’adore passer du temps avec Antoine car on se fend la poire à chaque fois."

"Ce matin, tous les élèves se sont fendus la poire quand le prof de langue est tombé de sa chaise."

" Aurélien passe son temps à se fendre la poire depuis qu’il est au lycée."

 

Mots associés : rire aux éclats, rire aux larmes, rigoler, se bidonner, se marrer, se taper sur les cuisses

 

Pas besoin d’aller chercher un couteau pour massacrer une pauvre poire car il s’agit de profiter des expressions de langue française les plus imagées et de rire un bon coup. Vous pouvez pleurer mais seulement de rire! Retenez juste que l’expression du jour est née au XIXe siècle grâce à une caricature et que, encore aujourd’hui, elle nous fait bien rigoler.

 

1111

0