ramener sa fraise femme fruit expression Megadico

« Ramener sa fraise »

Expression

Par Vercingétorix

8-11-2022

 

Les fruits et les légumes sont une source inépuisable pour les expressions de langue française. Aujourd’hui, le fruit à l’honneur est la fraise qu’on apprécie bien rouge et sucrée. Qu’on soit aux fraises, qu’on ressente une envie de fraise ou qu’on sucre les fraises : tous les moyens sont bons pour faire preuve de gourmandise !

Quelle est la signification de l’expression du jour ? Quelle est son histoire et quel est son usage ? On répond à toutes ces questions dans l’article qui suit.

 

Sommaire

 

  • Comment définir l’expression du jour
  • Quelle est l’origine derrière les mots ?
  • Comment l’utiliser dans les règles de l’art ?

 

Comment définir l’expression du jour

 

La locution verbale « ramener sa fraise » se compose des mots suivants :

  • Le verbe « ramener » qui signifie ici rapporter quelque chose ou amener quelqu’un de nouveau quelque part
  • le pronom possessif « sa »
  • le nom féminin singulier « fraise » qui désigne le fruit comestible rouge produit par le fraisier

Mot à mot, il s’agit donc de rapporter une fraise à quelqu’un. En réalité, l’expression du jour possède une double signification : arriver dans un lieu sans prévenir personne ou intervenir dans une discussion sans y être invité. De registre populaire et familier, la locution du jour décrit donc une personne malpolie qui débarque à l’improviste ou qui donne son avis de manière injustifiée.

 

Quelle est l’origine derrière les mots ?

 

L’expression du jour est probablement née au début du XXe siècle dans l’argot qui apprécie énormément les analogies et les métaphores. La fraise désigne tout simplement la tête et on pourrait utiliser bien d’autres fruits comme le melon, le citron, la poire ou encore la pêche. Le verbe « ramener » pourrait provenir de formes plus anciennes comme « ramoner » ou « ronchonner » et qui voulaient dire « râler, se plaindre ». Par la suite, « ramener » a pris son sens de rapporter et on comprend aisément l’idée de revenir à un endroit, de débarquer sans prévenir.

Par extension, « ramener sa fraise » est aussi devenu synonyme de donner son avis, s’incruster dans une conversation. On se moque donc d’une personne qui n’a rien à faire ici, qui parle sans rien savoir du thème de la discussion. L’ironie se mêle parfois à la prétention car quelqu’un qui ramène sa fraise donne parfois des leçons et se comporte comme un malpoli, un personnage grossier. En langue argotique, on suggère fortement à quelqu’un de bête d’éviter de la ramener donc de garder le silence.

Comment l’utiliser dans les règles de l’art ?

 

Vous l’avez bien compris, l’expression « ramener sa fraise » appartient au langage populaire et familier. On l’utilisera donc avec des amis et des membres de sa famille. Ensuite, il faut bien retenir le contexte : on parle d’une personne qui arrive sans prévenir ou qui participe à une conversation sans y avoir été invité.

Exemples :

« Tiens, regarde ! C’est ce blaireau de Romain qui ramène encore sa fraise en cours d’espagnol. »

« ça me saoule ! Dès que j’ai des ennuis avec les voisins, il faut toujours que ma mère ramène sa fraise. »

« Cette conversation ne te concerne même pas alors arrête un peu de ramener ta fraise Paul ! »

 

Mots associés : survenir à l’improviste, intervenir dans une discussion sans y être invité

 

Ne prenez pas le melon et gardez la pêche car vous savez maintenant ce que l’expression « ramener sa fraise » signifie ! Retenez que son origine est liée à l’argot du début du XXe siècle et que son sens est double : arriver à l’improviste ou s’incruster dans une conversation.

971

0