expression compter pour du beurre

« Compter pour du beurre »

Expression

Par Vercingétorix

10-10-2022

 

On a déjà pu croiser la matière grasse de couleur jaune à plusieurs reprises dans des expressions françaises comme « mettre du beurre dans les épinards » ou « faire son beurre ». En général, le beurre a bonne presse et il symbolise l’aisance et la richesse.

En sera-t-il de même avec la locution du jour ? Comment doit-on la comprendre ? Quelle est son origine et dans quel contexte peut-on l’utiliser ? On répond à toutes ces questions dans l’article qui suit.

 

Sommaire

 

  • La signification de l’expression du jour
  • L’histoire derrière les mots
  • Le bon usage avec des exemples

 

La signification de l’expression du jour

 

L’expression « compter pour du beurre » se compose des éléments suivants :

le verbe « compter » à l’infinitif qui signifie avoir valeur de

la préposition « du »

le nom masculin singulier « beurre » qui désigne donc la matière grasse produite à partir du lait de vache

Mot à mot, il s’agit donc d’avoir la valeur du beurre ce qui ne veut pas dire grand-chose. En réalité, la locution du jour signifie : ne pas avoir d’importance, ne pas être pris en considération. Une chose ou une personne qui compte pour du beurre n’a pas de valeur, est méprisée voire ignorée.

On est donc bien loin du sens positif lié au mot « beurre » qu’on a pu voir dans certains articles. Comment expliquer ce retournement de situation ?

 

L’histoire derrière les mots

 

Pour mieux comprendre l’histoire de l’expression du jour, il faut parcourir deux grandes époques et voir comment on y considérait le beurre.

Un produit mal considéré à l’Antiquité et au Moyen-Âge

Les Grecs et les Romains ne voyaient pas le beurre d’un bon œil car la matière jaune était vue comme étant la "graisse du pauvre" alors que l’huile d’olive symbolisait la richesse. Le beurre n’était presque pas utilisé dans la cuisine, on s’en servait plutôt pour entretenir le cuir des vêtements ou des chaussures. Jules César méprisait ce produit tout juste bon à cirer les sandales. On utilisait aussi le beurre en cosmétique pour faire reluire les cheveux ou en médecine pour soigner des blessures comme les brûlures de peau. Cette mauvaise réputation va durer jusqu’à la fin du Moyen-Âge.

Une denrée appréciée à partir du XVe siècle

Au XVe siècle, l’image du beurre va progressivement s’améliorer car les fermiers maîtrisent mieux sa production qui gagne en qualité. La matière grasse est de plus en plus utilisée en cuisine pour la cuisson des viandes ou la préparation des sauces. Elle perd alors son étiquette de graisse du pauvre pour devenir un produit à la mode, apprécié également par les personnes riches et aisées.

Mais une expression qui reste péjorative

Très présente au XIXe siècle, la locution « compter pour du beurre » garde pourtant une interprétation négative de la matière grasse. Le dictionnaire du Larousse précise même que l’expression voisine « vendre du beurre » signifie être ignorée, délaissée dans une société. Son origine viendrait du monde des bals où des jeunes filles sans cavalier donc seules vendaient du beurre pour gagner leur vie au lieu de danser avec un prétendant. Cette idée d’avoir peu ou pas d’importance est restée jusqu’à nos jours.

 

Le bon usage avec des exemples

 

« Compter pour du beurre » appartient clairement au langage familier et informel. On croisera davantage l’expression à l’oral et elle restera figée. Il n’est pas rare de trouver la forme simplifiée : « ça ne compte pas ».

L’expression du jour s’utilise pour parler d’une chose qui n’a pas d’importance ou d’une personne qui n’est pas considérée à sa juste valeur.

Exemples :

« On commence par s’échauffer ? Les premiers échanges comptent pour du beurre ? »

« C’est très frustrant de sortir avec Loïc. Il est toujours entouré d’amis, j’ai vraiment l’impression de compter pour du beurre. »

« Mon frère n’a jamais accepté le fait que Sabrina compte pour du beurre dans notre famille. »

 

Mots associés : ne pas avoir d’importance, être méprisé, ne rien valoir, compter pour des prunes

 

Que vous soyez plutôt beurre doux à déguster avec de la confiture faite maison ou beurre salé pour accompagner votre fromage préféré, voilà un produit avec une histoire riche qui a donné de nombreuses expressions de la langue française.

Retenez pour aujourd’hui que l’expression « compter pour du beurre » signifie ne pas avoir d’importance et qu’elle est fortement liée à l’image du beurre largement négative dans un premier temps puis de plus en plus positive.

856

0