se tourner les pouces ne rien faire expression Megadico

« Se tourner les pouces »

Expression

Par Vercingétorix

9-11-2022

 

Le pouce est le premier doigt de la main mais aussi le plus court. C’est un symbole fort repris dans bon nombre d’expressions françaises : on peut manger sur le pouce, donner un coup de pouce ou lever son pouce bien haut.

Aujourd’hui, nous allons étudier l’expression « se tourner les pouces ». Quel est son sens exact ? D’où vient-telle ? Comment peut-on l’utiliser à l’écrit comme à l’oral ?

On répond à toutes ces questions dans l’article qui suit.

 

Sommaire

  • La signification de l’expression du jour
  • L’histoire derrière les mots
  • Le bon usage avec des exemples

 

La signification de l’expression du jour

 

La locution « se tourner les pouces » se compose des éléments suivants :

  • le verbe « se tourner » à la forme pronominale qui signifie faire soi-même un mouvement de rotation
  • le nom masculin pluriel « les pouces » qui renvoie donc aux doigts de la main

Mot à mot, il s’agit donc de faire faire à ses pouces des mouvements de rotation ce qui peut sembler étrange. En réalité, l’expression du jour signifie : ne rien faire, être inactif. Quand on dit qu’une personne se tourne les pouces, on sous-entend qu’elle est paresseuse ou fainéante. Elle n’a rien à faire donc elle n’a aucune envie de faire quelque chose.

Mais comment expliquer le lien entre le fait de se la couler douce et le premier doigt de la main ?

 

L’histoire derrière les mots

 

Il faut remonter au XVIIe siècle pour apercevoir la première association entre le pouce et l’oisiveté. En effet, la locution « les poulces à la ceinture » est utilisée pour parler d’une personne inactive. On imagine bien la position des pouces calés entre la ceinture et le ventre.

Au milieu du XIXe siècle, l’expression évolue et devient « tourner ses pouces ». Enfin, à la fin du XIXe siècle, on arrive à la forme actuelle « se tourner les pouces ». Si quelqu’un a la temps de faire tourner ses pouces l’un autour de l’autre, cela veut dire qu’il n’a rien à faire.

 

Le bon usage avec des exemples

 

La locution du jour appartient clairement au langage populaire et on la croisera plus souvent à l’oral. Il n’est pas impossible de croiser la variante « tourner ses pouces » qui possède exactement le même sens, c’est à dire : ne rien faire, être paresseux.

Exemples :

« Je te préviens Dominique : si tu continues à te tourner les pouces comme ça, je quitte la boîte. »

« Le nouveau stagiaire n’est pas un vaillant : il passe son temps à se tourner les pouces. »

« Mon grand-père était un hyperactif, je ne l’ai jamais vu tourner ses pouces durant la journée. »

 

Mots associés : se la couler douce, rester les bras croisés, ne rien faire, être paresseux

 

Alors, l’article est fini mais ce n’est pas une raison pour recommencer à vous tourner les pouces ! D’autres expressions de la langue française vous attendent et vous avez encore beaucoup de choses à apprendre.

Pour le moment, retenez que l’expression du jour signifie ne rien faire et qu’on l’utilise pour critiquer le comportement d’une personne oisive ou paresseuse.

 

1148

0