pignouf Tintin Capitaine Haddock injures définition Megadico

« Pignouf »

Mot du jour

Par Vercingétorix

18-11-2022

 

Vous vous êtes déjà fait traiter de « pignouf » sans trop savoir ce que ça voulait dire ?

Si vous voulez apprendre ce qui se cache derrière ce mot et pourquoi on le croise de plus en plus, alors cet article est fait pour vous !

On vous explique le ou les sens, comment l’utiliser et on vous passe quelques références stylées.

 

Sommaire

  • Les origines du mot du jour
  • Pignouf : le malotru
  • Pignouf : l’inconnu
  • Pignouf : la masturbation
  • Les références

 

Les origines du mot du jour

 

Formé à partir du verbe « pigner »  qui signifie : pleurer, pleurnicher, « pignouf » est un nom masculin plutôt utilisé dans l’Ouest de la France.

Il appartient au langage populaire et familier. On le croisera donc plutôt à l’oral et dans un cadre informel. Il est clairement péjoratif et peut même servir d’injure comme dans l’image illustrant cet article.

 

Pignouf : le malotru

Sens

Son premier sens est celui d’homme grossier, mal élevé, sans aucune éducation. Un pignouf est un bourrin, un rustre ou un malotru. Il ne fait pas vraiment attention aux autres et à la manière dont il est perçu.

Exemples :

« Ah, voila le gros Ben qui débarque à la soirée de la promo. Tu vas voir ce que c’est qu’un vrai pignouf ! »

« Avec tes manières de pignouf, on va se taper la honte dans tout le magasin. »

 

Mots associés : malotru, rustre, bourrin, brute, pignouferie

 

Pignouf : l’inconnu

Sens

Un pignouf peut aussi désigner un homme quelconque, qu’on ne connaît pas très bien et dont on se méfie forcément un peu. Le mot garde donc une valeur péjorative.

 

Exemples :

« Sandra, c’est qui encore ce pignouf que tu ramènes ce soir ? »

« J’aime pas les grandes villes, on n’y reconnaît personne et on y croise trop de pignoufs. »

 

Mots associés : inconnu, quidam, clampin

 

Pignouf : la masturbation

Sens

Il existe une troisième signification qu’on associe à l’argot et qui a tendance à revenir à la mode au début des années 2020. Pour cet emploi, « pignouf » devient un nom féminin et désigne la masturbation, la branlette.

On peut aussi croiser « pignouf » comme verbe dans des expressions comme « je vais me pignouf » ou « c’est l’heure de se pignouf ».

Exemples :

« Ce matin, je suis dans une forme olympique. Je vais enchaîner café, clope et pignouf ! »

« Je suis enfin peinard à l’appart. Ça sent la pignouf et le petit verre de sky ! »

 

Mots associés : masturbation, branlette, onanisme, plaisir solitaire, branlée

 

Les références

 

Le rap a fait beaucoup pour remettre le mot « pignouf » au goût du jour et notamment son troisième sens, celui de branlette. Voici une sélection de titres populaires.

[Couplet unique]

Hier soir, j’ai pratiqué la pignouf, c’était trop cool (C’était trop cool)

À force de secouer ma banane, y a mon lait qui coule (Y a mon lait qui coule)

Ma mère a mis un contrôle parental, ça casse les couilles (Ça casse les couilles)

Quand je touche le bout de mon zizi, ça chatouille (Ça chatouille)

Parfois j’me dis que c’est abusé mais j’peux pas m’arrêter

Le pantalon est baissé, le PC est allumé

Hentai Tsunade (Ouais), j’vais bien m’amuser

Hentai Tsunade (Ouais), j’vais bien m’amuser

Renoi Sans EauLogobi Pignouf2022

[Couplet 1]

J’pratique la pignouf depuis longtemps, un PQ et d’la crème, j’suis parti pour longtemps

Moi-même, j’suis renoi, plutôt chabin, pourtant, tout les enfants que je relâche sont blanc (Son white)

Sur l’téléphone, pas de code parental, j’aime bien ses fesses, ça forme des parenthèses (Les maths)

J’prend pas l’premium, non, non, c’est pas rentable

Dans mon lit, je me cale pour qu’jе sois bien à l’aise (Eh-eh)

La miss, n’a pas captеr quand à vingt-trois, heures j’suis plein d’énergie (Here we go)

Lebran – Freestyle Bouska Pignouf – 2022

 

Alors, toujours là en train de me lire les pignoufs ?

Pour ce mot du jour, retenez que le mot du jour appartient au langage populaire et familier. Il peut signifier une personne grossière, un parfait inconnu ou la pratique de la masturbation.

1876

0