avoir le diable du corps raymond radiguet expression Megadico

« Avoir le diable au corps »

Expression

Par Vercingétorix

31-10-2022

 

Figure emblématique de la religion et de la croyance populaire, le diable est naturellement très présent dans bon nombre d’expressions de langue française et représente le mal ou le mauvais côté des choses. On peut en vouloir à quelqu’un et l’envoyer au diable ou encore on considère que le diable est dans les détails. Un enfant agité bouge comme un beau diable et une personne qui souhaite disparaître va aller au diable.

Aujourd’hui, il s’agit d’avoir le diable au corps. Quel est le sens exact de cette locution ? Quelle est son origine dans la grande histoire de la langue française ? Comment peut-on l’utiliser en bon français ? On répond à toutes ces questions dans l’article qui suit.

 

Sommaire

  • La signification de l’expression du jour
  • L’histoire derrière les mots
  • Le bon usage avec des exemples

 

La signification de l’expression du jour

 

La locution « avoir le diable au corps » se compose des éléments suivants :

  • le verbe auxiliaire « avoir »
  • le nom masculin singulier « diable » qui renvoie donc à l’esprit du mal, au démon
  • le nom masculin singulier « corps » qui désigne donc l’anatomie d’une personne

Mot à mot, il s’agit donc d’avoir le démon accroché à son corps, ce qui n’est pas vraiment rassurant. En réalité, l’expression du jour peut avoir deux significations : d’abord, être très actif, vivace, bouger beaucoup. Une personne qui a le diable au corps peut déployer une grande quantité d’énergie dans une activité particulière.

Ensuite, « avoir le diable au corps » peut signifier avoir un tempérament très érotique et se montrer très ouvert sur les rapports amoureux ou sexuels.

Comment peut-on expliquer ce lien entre le personnage du diable et l’idée d’énergie et de vivacité ?

 

L’histoire derrière les mots

 

Pour expliquer le double sens de l’expression du jour, il faut rapidement s’intéresser à deux époques de l’histoire française et observer deux domaines de la vie quotidienne.

Le sens religieux du XIVe siècle

La locution « avoir le diable au corps » remonte sans doute au XIVe siècle dans une France qui était très influencée par la religion catholique et les croyances populaires. Lorsqu’on avait des difficultés à expliquer un comportement inhabituel, on évoquait l’esprit du malin ou la figure de Satan. Ainsi, un enfant très agité ou hyperactif avait le diable au corps : il était possédé par une force surnaturelle et donc mauvaise. Ce sens est clairement négatif et il reste très utilisé de nos jours pour parler d’une personne turbulente, enfant comme adulte.

 

Le sens érotique du XXe siècle

Pour la deuxième signification de l’expression du jour, il faut rappeler le contexte des années 1920, également appelées « années folles ». Après la Première Guerre mondiale (1914-1918), les Français et les Françaises cherchent à oublier le traumatisme du conflit et veulent se divertir avec la musique, la danse et les spectacles. Dans ce contexte, la locution « avoir le diable au corps » prend un sens nouveau où le diable représente le désir pour la liberté sociale et sexuelle. C’est aussi le nom d’un roman écrit en 1923 par Raymond Radiguet qui décrit justement une relation extraconjugale entre deux jeunes personnes où l’érotisme est omniprésent.

 

Le bon usage avec des exemples

 

L’expression du jour appartient plutôt à un registre de langue courante, on la croisera à l’oral mais aussi à l’écrit. Elle évoque donc une personne très agitée et active ou quelqu’un qui a des désirs sexuels importants. Mis à part l’auxiliaire « avoir » qui peut se conjuguer à tous les temps, la locution « avoir le diable au corps » reste figée.

Exemples :

« Le petit dernier de la famille Vignault a le diable au corps : il n’arrête pas de courir dans tous les sens ! »

« Dès que Lucie entend sa chanson préférée en boîte de nuit, elle a le diable au corps. »

« Jeff a toujours été attiré par les filles qui avaient le diable au corps. »

 

Mots associés : ne pas tenir en place, être très agité, être possédé

 

Pas besoin de tirer le diable par la queue puisque vous savez maintenant ce que l’expression du jour signifie ! Vous croiserez le malin dans de nombreuses expressions françaises car c’est un personnage très important dans l’imaginaire collectif.

Pour le moment, retenez qu’avoir le diable au corps signifie être hyperactif, déborder d’énergie et bouger beaucoup. La locution peut aussi décrire une personne très intéressée par l’érotisme et le désir sexuel.

 

934

3