broyer du noir déprimer expression Megadico

« Broyer du noir »

Expression

Par Vercingétorix

9-11-2022

 

Les couleurs sont un élément classique de bon nombre d’expressions françaises car elles symbolisent plusieurs émotions et parlent à tout le monde. On peut être vert de peur, rouge de honte ou blanc comme un linge. Aujourd’hui, essayons de comprendre la locution « broyer du noir » qui n’invite pas vraiment à sourire, le noir n’étant en général pas une couleur très joyeuse puisqu’elle symbolise le deuil.

Comment doit-on comprendre l’expression du jour ? Quelle est son histoire à travers les siècles ? Dans quel contexte peut-on l’utiliser ? On vous apporte les réponses à ces différentes questions dans l’article qui suit.

 

Sommaire

  • Quelle est la signification derrière les mots ?
  • D’où vient la locution du jour ?
  • Comment utiliser l’expression en bon français

 

Quelle est la signification derrière les mots ?

 

L’expression « broyer du noir » se compose des éléments suivants :

  • le verbe « broyer » à l’infinitif qui signifie écraser, réduire quelque chose en petits morceaux ou en fines particules
  • l’article partitif « du »
  • le nom masculin singulier « noir » qui renvoie à la couleur la plus foncée, opposée au blanc

Mot à mot, il s’agit donc de réduire en petits morceaux de la couleur noire ce qui paraît compliqué. En réalité, l’expression du jour signifie : déprimer, ne pas avoir le moral, être triste. Une personne qui broie du noir ne va pas bien, elle ressent de la mélancolie et elle fait clairement preuve de pessimisme.

Mais pourquoi avoir associer l’action de broyer à la couleur noire pour décrire un état démoralisé ?

 

D’où vient la locution du jour ?

 

Pour résumer en une phrase la question des origines de l’expression, on pourrait dire que son histoire est aussi obscure que la couleur noire et qu’il est difficile de trouver un explication valable. Il faudra donc considérer trois domaines et trois siècles différents.

La première hypothèse concerne la Renaissance et plus particulièrement la peinture. En effet, au XVIe siècle, les peintres devaient préparer leurs palettes et créer eux-mêmes les couleurs. Pour le noir, la technique la plus répandue consistait à écraser des morceaux de charbon de bois pour obtenir des pigments de couleur foncée. Ainsi, les artistes broyaient du noir au sens propre de l’expression !

Au XVIIIe siècle, la médecine s’intéresse beaucoup à la théorie des humeurs qui était censée expliquer le comportement et les maladies des patients (voir l’article sur l’expression « garder son sang-froid »). L’une des quatre humeurs principales est appelée atrabile ou bile noire. Elle est sécrétée lors de la digestion lorsque l’estomac « écrase » les aliments. La bile noire était associée au sentiment de la mélancolie et de la tristesse.

Enfin, on assiste au XIXe siècle à l’apparition du sens actuel de « broyer du noir ». Malgré l’abandon de la théorie des humeurs, on a conservé cette analogie entre la bile noire et la déprime. Il ne faut pas oublier non plus la symbolique puissante de la couleur noire qui représente la nuit, l’obscurité mais aussi la mort et le deuil. Ce n’est pas vraiment une couleur qui symbolise la joie de vivre et la vie comme le rose par exemple. La locution du jour prend donc son sens actuel et le conserve jusqu’à nos jours.

 

Comment utiliser l’expression en bon français

 

La locution « broyer du noir » appartient clairement au langage familier et populaire. On la croisera surtout à l’oral et dans un cadre informel. Le nom masculin singulier « noir » reste invariable car on parle de la matière comme dans l’expression « compter pour du beurre ». On cherche à parler d’une personne qui déprime, qui n’a pas le moral.

Exemples : 

« Depuis qu’il est rentré de son voyage en Australie, Denis broie du noir à longueur de journée. »

« A chaque fois que mon père se rend à l’hôpital, même pour un simple test médical, il broie du noir. »

« J’ai vraiment bon espoir avec ce nouveau traitement à base de plantes car j’ai ai marre de broyer du noir. »

 

Mots associés : avoir le cafard, avoir le moral dans les chaussettes, avoir le moral à zéro, déprimer

 

Allez, on se reprend et on essaie de changer de couleur : vous pouvez voir la vie en rose, vous mettre au vert ou plonger dans le grand bleu ! On ne discute pas des goûts et des couleurs. En revanche, on peut parler des expressions françaises et de leur histoire.

Retenez donc que la locution « broyer du noir » signifie ne pas avoir le moral et qu’elle vient probablement de la peinture, de la médecine et plus généralement de la symbolique européenne.

872

0