orthographe homophones fond fonds font

« Fond », « font » ou « fonds » ?

Orthographe

Par Vercingétorix

12-10-2022

"Ainsi fond font fonds les petites marionnettes. Ainsi fond fonds font trois petits tours et puis s’en vont !" Vous devez bien connaître cette chanson enfantine qui va nous permettre d’introduire les trois homophones du jour. Ces trois mots sont très fréquents dans la langue française et on a tendance à les confondre.

Prenez quelques minutes pour lire l’article suivant afin de connaître le sens de chacun de ces homophones, leur emploi et même des astuces pour éviter les fautes de grammaire et d’orthographe.

 

Sommaire

  • « Fond » : la partie basse, la partie la plus éloignée, la base
  • « Font » : la formé conjuguée du verbe faire
  • « Fonds » : le capital, la somme d’argent, l’investissement

 

« Fond » : la partie basse, la partie la plus éloignée, la base

 

Formé à partir du latin fundus, le premier homophone du jour est un nom masculin qui possède un grand nombre de significations. Nous allons illustrer chacune d’entre elle avec un exemple pour faciliter la compréhension.

Le fond est la partie la plus basse d’un espace ou d’un objet creux.

Exemple :

« Rémi a jeté une pièce au fond du puits car cela porte chance. »

 

Il peut aussi décrire la partie la plus reculée d’un espace.

Exemple :

« Apparemment, mes potes se sont posés au fond de la salle. »

 

Au sens figuré, le fond peut signifier la base d’une réalité ou d’un concept.

Exemple:

« Henri n’arrive pas à comprendre le fond de ma question. »

 

Enfin, on parle de fond pour désigner le caractère authentique d’une personne.

Exemple:

« Je suis sûr que mon voisin, ce con, a bon fond. »

Au pluriel, le mot « fond » prend un S : attention à ne pas le confondre avec le troisième et dernier homophone du jour : fonds !

« Fond » appartient à la même famille que profondeur, fondation ou encore fondement. Il existe un très grand nombre de mots ou d’expressions formés à partir de ce mot : les bas-fonds, le ski de fond, à fond la forme ou le fond de l’air.

 

Mots associés : profondeur, fondation, fondement, bout, arrière, cœur

 

« Font » : la formé conjuguée du verbe faire

 

Le deuxième homophone est celui qui pose le moins problème. Le mot « font » avec une terminaison en T vient du verbe « faire » conjugué à la troisième personne du pluriel au présent de l’indicatif.

Exemples :

« Les étudiants de la fac de droit font n’importe quoi depuis le début de l’année universitaire. »

« Mes cousines font un voyage scolaire en Australie pour étudier l’anglais. »

 

Petite astuce : étant donné que « font » est une forme conjuguée au présent de l’indicatif, essayez de changer de temps et d’utiliser le futur simple : ils/elles feront

Exemples :

« Marc et Thibault ne font pas le poids pour l’épreuve d’aviron. »

« Marc et Thibault ne feront pas le poids pour l’épreuve d’aviron. »

« Elles ne me font pas envie du tout ces escalopes milanaises. »

« Elles ne me feront pas envie du tout ces escalopes milanaises. 

 

Mots associés : faire, feront, faisaient

 

« Fonds » : le capital, la somme d’argent, l’investissement

 

Le troisième et dernier homophone est aussi formé à partir du latin fundus et jusqu’au XVIIe siècle, « fond » et « fonds » s’écrivaient de la même manière, d’où la confusion qui règne encore aujourd’hui ! Le mot « fonds » avec une terminaison en S est un nom masculin qui peut être au singulier ou au pluriel. Il possède également plusieurs significations.

Le sens le plus fréquent est celui de capital, de somme d’argent, d’investissement.

Exemples :

« L’ancien maire de la ville vient d’être condamné pour détournement de fonds publics. »

« J’ai commencé à mettre de côté un fonds pour investir dans les cryptomonnaies. »

 

Un fonds peut aussi désigner l’ensemble des biens mobiliers comme immobiliers nécessaires au bon fonctionnement d’une activité commerciale ou industrielle.

Exemple :

« Le prix pour reprendre le fonds de commerce de cette boulangerie est délirant. »

 

Enfin, un fonds renvoie aussi à la réserve d’une bibliothèque ou d’un musée.

Exemple :

« Le fonds du musée Carnavalet est accessible durant les journées du patrimoine. »

 

Mots associés : capital, argent, somme, finances

 

Rassurez-vous l’article est terminé et vous pouvez être fier de vous car vous êtes allés au fond des choses, aussi sûr que deux et deux font quatre ! Retenez les remarques qui suivent et vous n’aurez aucun problème avec les trois homophones du jour.

Vous voulez écrire « fond » avec un D final si :

  • vous cherchez à utiliser le nom masculin qui signifie la partie basse, la partie éloignée, la base ou le caractère d’une personne

Vous voulez écrire « font » avec un T final si :

  • vous cherchez à utiliser le verbe « faire » conjugué à la 3e personne du pluriel du présent de l’indicatif : ils/elles font
  • vous pouvez conjuguer « font » au futur de l’indicatif : ils/elles feront

Vous voulez écrire « fonds » avec un S final si :

vous cherchez à utiliser le nom masculin qui signifie le capital, la somme investie ou la réserve

609

0