homophones boue bous bout orthographe

« Boue », « bous » ou « bout » ?

Orthographe

Par Vercingétorix

12-10-2022

Pour ne plus faire d’erreur d’orthographe ou de grammaire avec les trois homophones du jour, il va falloir lire l’article qui suit de bout en bout. Ainsi, on ne vous traînera plus dans la boue au sujet de la langue française et c’est déjà quelque chose !

Les mots « boue », « bous » et « bout » sont de parfaits homophones dans le sens où leur prononciation est identique mais leur sens diffère complètement, ce qui peut créer de sacrés quiproquos, notamment à l’écrit.

Pas de panique : on vous explique le sens et la nature de chaque mot, on vous montre comment les employer et on vous donne même quelques astuces pour écrire l’esprit léger.

 

Sommaire

  • « Boue » : le nom féminin qui signifie le mélange d’eau et de terre ou de poussière
  • « Bous » : la forme conjuguée du verbe « bouillir »
  • « Bout » : le nom masculin qui désigne le morceau, l’extrémité ou la fin

 

« Boue » : le nom féminin qui signifie le mélange d’eau et de terre ou de poussière

 

Formé à partir du gaulois bawa, la boue est un nom féminin singulier qui désigne un mélange de terre ou de poussière avec de l’eau. C’est donc une marque de saleté qu’on trouve aussi bien sur la route ou dans sa maison après une bonne averse.

Exemples :

« Mon chien adore se rouler dans la boue et en mettre partout dans l’entrée de la maison. »

«  Après l’orage d’hier soir, tu peux être certain que le chemin sera plein de boue. »

 

Au pluriel, « les boues » désignent le limon qui se trouve près de certaines eaux minérales et possèdent des vertus curatives.

Exemples :

« Au programme de mon week-end en cure dans le Jura, il y a notamment des bains de boues pour régénérer ma peau. »

« Les boues situées autour de cette source sont riches en sels minéraux. »

 

Petite astuce : essayez de remplacer le mot « boue » par un synonyme comme « gadoue » (familier) ou « fange » (soutenu et vieilli) et regardez si votre phrase a encore du sens.

Exemples :

« Non mais regarde toi ! Tes nouvelles chaussures sont recouvertes de boue. »

« Non mais regarde toi ! Tes nouvelles chaussures sont recouvertes de gadoue. »

« Le jardin fait peine à voir ce matin. La terrasse est couverte de boue. »

« Le jardin fait peine à voir ce matin. La terrasse est couverte de fange. »

 

Mots associés : gadoue, fange, saleté, limon

 

« Bous » : la forme conjuguée du verbe « bouillir »

 

Le deuxième homophone du jour, « bous » avec une terminaison en S, est la forme conjuguée du verbe « bouillir » qui signifie être ou mettre en état d’ébullition. Au présent de l’indicatif, on conjugue le verbe « bouillir » de la manière suivante aux première et deuxième personne du singulier : je bous / tu bous.

Exemples :

« Je bous l’eau des pâtes et ensuite j’attaque la préparation de la sauce. »

« Tu bous toujours le lait avant de le donner à boire à ton nourrisson ? »

 

Attention : à la troisième personne du singulier du présent de l’indicatif, on retrouve la forme « bout » avec une terminaison en T : il/elle/on bout.

Exemple :

« Tu devrais couper le gaz sous la casserole car ta préparation bout déjà. »

« Je pense que tu peux baisser le chauffage: on bout ici! »

 

Petite astuce : essayez de remplacer le mot « bous » par une forme conjuguée à un autre temps comme l’imparfait de l’indicatif : je/tu bouillais.

Exemple :

« Je bous d’impatience à l’idée de revoir Pauline. »

« Je bouillais d’impatience à l’idée de revoir Pauline. »

 

Mots associés : bout, bouillir

 

« Bout » : le nom masculin qui désigne le morceau, l’extrémité ou la fin

 

Dérivé du vieux français bouter qui signifie frapper ou pousser, le mot « bout » est un nom masculin singulier riche de sens.

Un bout désigne un morceau, un fragment, une partie de quelque chose.

Exemples :

« Tu peux me passer un bout de pain pour finir mon fromage ? »

« Je n’arrive pas à lire ce que le médecin a écrit sur ce bout de papier. »

 

Ensuite, le bout veut dire l’extrémité d’un corps ou d’un espace.

Exemples :

« Quand est-ce que Julia va montrer le bout de son nez ? »

« Mes grands-parents habitent tout au bout de l’avenue Jean Jaurès. »

 

Le bout désigne aussi la fin d’un moment, de la durée d’une action.

Exemples :

« Allez, ce soir, on se détend et on s’amuse jusqu’au bout de la nuit. »

« Le pilote a eu une panne de moteur en bout de course. »

 

Compte tenu des différents sens de l’homophone « bout », il est difficile de le remplacer par un synonyme unique et valable dans la plupart des situations. Il faudra donc faire attention au contexte et à la signification de votre phrase.

 

Mots associés : morceau, extrémité, fin, partie

 

Allez, j’espère que vous n’êtes pas à bout de nerfs et que cet article sur les homophones « boue », « bous » et « bout » vous sera utile pour utiliser le bon mot au bon endroit. Faites bien attention aux quelques remarques qui suivent.

Vous voulez écrire « boue » avec une terminaison en E si :

  • vous voulez utiliser le nom féminin qui signifie le mélange d’eau et de terre ou de poussière
  • vous pouvez remplacer le mot en question par un synonyme comme « gadoue » ou « fange »

Vous voulez écrire « bous » avec une terminaison en S si :

  • vous cherchez à utiliser le verbe « bouillir » à la 1ère ou 2e personne du singulier au présent de l’indicatif : je/tu bous
  • vous pouvez remplacer le mot en question par une forme conjuguée à un autre temps comme l’imparfait de l’indicatif : je/tu bouillais

Vous voulez écrire « bout » avec une terminaison en T si :

vous voulez utiliser le nom masculin qui désigne le morceau, la fin ou l’extrémité

1103

1