saut sceau seau sot homophones orthographe Megadico

« saut », « sceau », « seau » ou « sot » ?

Orthographe

Par Vercingétorix

21-10-2022

 

En été, par grande chaleur, il ne faut pas être sot et ne pas hésitez à faire un saut à la plage ! Pensez à prendre une pelle et un seau pour vos enfants, sans garder cette information sous le sceau du secret !

On s’attarde aujourd’hui non pas sur deux mais sur quatre homophones de la langue française ! Il est hélas commun de prendre un mot pour un autre et donc de faire l’erreur à l’écrit. Comme d’habitude, il existe des règles et des astuces pour ne pas se tromper dans l’orthographe du mot recherché. Prêt pour le grand saut ?

Sommaire

  • « Saut » : l’action de sauter
  • « Sceau » : le cachet ou la marque officielle
  • « Seau » : le récipient ou son contenu
  • « Sot » : l’adjectif ou le nom synonyme d’idiot

 

« Saut » : l’action de sauter

 

Le mot "saut" est un nom masculin qui tire son origine du latin saltus, « saut, bond ». Il désigne donc l’action de sauter, c’est-à-dire de faire un mouvement par lequel on prend une impulsion et on quitte le sol pour aller plus haut, plu bas ou plus loin.

Exemples :

« Mon cousin passe son temps à faire des sauts acrobatiques sur son trampoline . »

« Cet acteur fait ses cascades lui-même et il est très fort pour faire le saut de l’ange. »

(Faire le saut de l’ange consiste à sauter dans le vide avec les bras en forme de croix)

 

En sport, il existe de nombreuses disciplines de saut : l’athlétisme possède le saut en hauteur ou en longueur ; à cheval, il existe le saut d’obstacle ; si on aime les sensations fortes, on pourra essayer le saut à l’élastique ou le saut en parachute.

Au sens figuré, on peut retrouver « saut » dans plusieurs expressions de la langue française.

Exemples :

« faire un saut » : passer rapidement quelque-part.

« Faire le grand saut » : se lancer, adopter un changement brutal

« Faire des sautes de puce » : faire de petites avancées dans une direction ou dans un projet

« Un saut dans l’inconnu » : commencer quelque chose de complètement nouveau

Petite astuce : essayez de remplacer « saut » par un synonyme comme « bond » (du verbe « bondir ») et regardez si votre phrase garde le sens voulu !

 

Mots associés : bond, sauter, bondir

 

« Sceau » : le cachet ou la marque officielle

 

Le nom masculin « sceau » vient du latin sigillum qui signifie : « figurine, statuette; cachet, signe, marque ». Un sceau est un cachet officiel dont la marque est apposée sur des actes pour les authentifier ou les fermer de façon inviolable, d’où le verbe "sceller". Un roi, un Etat ou un organisme quelconque peut utiliser un sceau qui lui est propre et montrer ainsi qu’il est bien l’auteur du document en question. De nos jours, on parlerait plutôt de cachet ou de tampon. Il est question ici d’authentification et de certification.

Exemples :

« L’acte de propriété de mon domaine est garanti par la présence du sceau royal. »

« Cette lettre est de la plus haute importance : elle porte le sceau du Président du Sénat ! »

En France, l’appellation "garde des Sceaux" désigne le ministre de la Justice. Cette appellation vient du fait que sous l’Ancien Régime, le chancelier, chef de la justice, était chargé de garder les sceaux royaux.

Vous pourrez croiser en français la locution "sous le sceau du secret" qui signifie qu’il ne faut absolument pas répéter l’information qui va être donnée, qu’elle doit rester secrète.

Au pluriel, « sceau » ne suit pas la règle commune de la langue français puisque le nom prend un -x et non un -s.

Astuce : essayez de remplacer « sceau » par un synonyme comme « cachet » ou « tampon » !

 

Mots associés : cachet, marque, empreinte, tampon

 

« Seau » : le récipient ou son contenu

 

Le nom masculin « seau » est issu du latin sitella, "urne", variante de situla, "seau; urne. Il désigne de nos jours un récipient de forme cylindrique équipé d’une anse et conçu pour contenir ou transporter des liquides comme l’eau ou des matières solides telles que le sable.

Souvent, « seau » est utilisé pour désigner le contenu du récipient : un seau à glace.

Exemples :

« Ma petite fille adore construire des châteaux de sable avec son seau en plastique. »

« Aide moi à remplir la piscine gonflable avec quelques seaux d’eau chaude. »

Attention : au pluriel, « seau » possède une terminaison en -x et non en -s !

 

Mots associés : récipient, bac, anse

 

« Sot » : l’adjectif ou le nom synonyme d’idiot

 

Dernier homophone : le mot "sot" viendrait du latin médiéval sottus. Du XIVème au XVIème siècles, "sot" qualifiait le personnage de bouffon, de fou, et par extension l’acteur qui jouait ce rôle dans de courtes pièces de théâtre.

Aujourd’hui, l’emploi de « sot » est de moins en moins commun. On l’utilise pour parler d’une personne qui manque d’intelligence ou de capacité de jugement. « Sot » peut être un nom masculin ou un adjectif : on écrit « être sot / sotte » ou « se comporter comme un sot / une sotte". 

Un « sot » raconte souvent des « sottises », c’est-à-dire que ses propos manquent de cohérence, sont absurdes.

Exemples :

« Le fils du voisin est tellement sot ! Tous les jours, il tombe de vélo au même endroit. »

« Cet enfant est un sacré comique ! Il passe son temps à faire le sot. »

L’adjectif "sot" est présent dans l’expression "il n’y a pas de sot métier": chaque métier est utile et digne d’être pratiqué. 

 

Mots associés : sottise, niais, idiot, bête

 

Alors, est-ce que vous y voyez plus clair, maintenant que ces quatre homophones n’ont plus de secret pour vous ? Gardez en tête les astuces suivantes :

Vous voulez écrire « saut » si :

  • vous souhaitez décrire l’action de sauter
  • vous pouvez remplacer le mot voulu par un synonyme comme « bond »

Vous voulez écrire «sceau» si :

  • vous souhaitez parler de la marque officielle
  • vous pouvez remplacer le mot voulu par un synonyme comme « cachet » ou « tampon »

Vous voulez écrire «seau» si :

  • vous souhaitez parler du récipient (un seau en plastique) ou de son contenu (un seau d’eau)
  • vous pouvez remplacer le mot voulu par un synonyme comme « récipient »

Vous voulez écrire «sot» si :

  • vous souhaitez parler de quelqu’un ou de quelque chose qui manque d’intelligence
  • vous pouvez remplacer le mot voulu par « bête » ou « idiot »

 

1475

0