continuer à continuer de orthographe Megadico

« Continuer à » ou « continuer de » ?

Orthographe

Par Vercingétorix

21-10-2022

 

Bienvenue dans le monde merveilleux de la langue française et plus particulièrement dans la catégorie des petits mots qui changent tout. Les prépositions sont nombreuses en français et leur usage est souvent complexe.

Dans cet article, nous allons nous intéresser au verbe « continuer » qui peut s’utiliser soit avec « à » , soit avec « de ». Rassurez vous : les deux formes sont justes et vous ne commettrez pas d’erreur ! Mais, il existe des nuances liées au contexte, au style, et à la prononciation. Alors on continue de paniquer ou on continue à lire jusqu’à la fin ?

 

Sommaire

  • « Continuer à » : pour exprimer une action qui débute et qui se poursuivra
  • « Continuer de » : pour exprimer une habitude

 

« Continuer à » : pour exprimer une action qui a commencé et qui se poursuivra

 

Commençons par le contexte : on écrit « continuer à » pour décrire une action qui a débuté et qui se poursuit dans le temps. Cette forme est toujours suivie d’un verbe à l’infinitif.

Exemples :

« Romain a continué à manger comme un sale quand sa famille est arrivée au restaurant.»

(Romain a commencé à manger avant que sa famille arrive et il va continuer après)

« Mon meilleur pote continue à raconter des bêtises au sujet de ma nouvelle meuf.»

(le pote en question a déjà raconté des bêtises et il va poursuivre cette action dans le temps)

Ensuite, il existe une différence de style car on utilise « continuer à » pour un usage moins formel, plus commun. A l’oral, on trouvera plutôt « continuer à » qui semble plus simple à utiliser.

 

Mots associés : commencer, se poursuivre, formel, oral

 

« Continuer de » : pour exprimer une habitude

 

La forme « continuer de » est à choisir quand on parle d’une habitude, de quelque chose qui perdure, qui ne cesse pas. L’idée est d’évoquer une action qu’on a l’habitude de faire, dans laquelle on persévère. Là aussi, « continuer de » est suivie d’un verbe à l’infinitif.

Exemples :

« Malgré les nombreux avertissements, ce joueur continue de faire des fautes à tous les matchs. »

(le joueur a l’habitude de faire des fautes, même s’il a été averti plusieurs fois)

« Il continue de m’envoyer des sextos matin, midi et soir ! »

(la personne persévère dans l’action d’envoyer des sextos, il ne cesse pas de le faire)

 

Après, il existe une nuance dans le style car la forme « continuer de »  serait plus littéraire, préférable à l’écrit, plus formelle. On l’utilisera plutôt dans une lettre de motivation ou lors de la rédaction d’une dissertation.

Il existe une dernière nuance qui permet de choisir la bonne orthographe et il faudra pour cela vous fier à votre oreille ! En effet, la langue française est aussi affaire de prononciation et de sonorité. Si votre phrase comporte un hiatus, c’est-à-dire une succession de deux voyelles, alors vous allez choisir « continuer de ».

Exemples :

« Mon père continue d’appeler mon petit frère pour qu’il se lève. »

(pour éviter le redoublement de la voyelle « a », on utilise plutôt « continuer de »)

« L’élève a continué d’écouter son professeur jusqu’à la fin du cours. »

(même chose : on évite le redoublement des voyelles « a » et « e »)

 

Mots associés : habitude, persévérance, ne pas cesser de, hiatus

 

Les prépositions de la langue française sont pleines de subtilité et l’exemple d’aujourd’hui ne déroge pas à la règle ! Voici quelques petites astuces pour ne pas trop vous mélanger les pinceaux !

Vous allez utiliser « continuer à » si :

  • vous voulez parler d’une action qui a commencé et qui va se poursuivre dans le temps

  • vous vous exprimez à l’oral, de manière informelle

Vous allez écrire « continuer de » si :

  • vous voulez parler d’une habitude, de quelque chose qui ne cesse pas, qui persévère

  • vous vous exprimez à l’écrit, de manière formelle

  • vous voulez éviter le hiatus (la répétition de deux voyelles)

822

0