passer un savon loup chèvre dans baignoire expression Megadico

« Passer un savon »

Expression

Par Vercingétorix

7-11-2022

 

Que vous soyez de Marseille ou d’ailleurs, le savon est un objet bien familier dans vos cuisines ou vos salles de bain mais avez-bous déjà passer un savon à quelqu’un ? Ou bien peut-être préférez-vous prendre un savon ? Essayer de savoir ce que se cache derrière cette expression qui sent bon la propreté en expliquant son sens, puis son origine et enfin son usage.

Sommaire

  • La signification de l’expression du jour
  • L’histoire derrière les mots
  • L’utilisation via plusieurs exemples
  •  

La signification de l’expression du jour

 

La locution de langue française « passer un savon » se compose des mots suivants :

  • le verbe « passer » à l’infinitif qui possède ici le sens d’appliquer comme lorsqu’on passe une crème sur sa peau

  • le nom masculin « savon » qui désigne le produit solide ou liquide utilisé pour nettoyer ou laver

Mot à mot, il s’agit donc d’appliquer du savon sur une personne ou sur une chose. En réalité, l’expression qui nous intéresse aujourd’hui signifie : réprimander, disputer, critiquer vivement quelqu’un. On n’est plus vraiment dans le contexte de la propreté, bien au contraire ! Si on devait trouver un synonyme dans le registre vulgaire, on dirait tout simplement qu’on a engueulé une personne.

Mais pourquoi avoir associer le produit de nettoyage à une réprimande violente ?

 

L’histoire derrière les mots

 

Pour bien comprendre l’origine de la locution « passer un savon », il faut remonter au XVIIe siècle et rappeler une pratique totalement disparue de nos jours. A cette époque, les femmes devaient se rendre au lavoir du quartier ou du village pour nettoyer leur linge. Elles utilisaient déjà du savon, souvent fait maison et un battoir, sorte de pelle en bois à manche court qui servait à frapper les vêtements pour en extraire la saleté et faire disparaître les taches. Ce travail demandait de la force et de l’énergie, c’était une action violente. De là, est apparue une première expression : « laver la tête » (à quelqu’un) qui signifie au sens premier battre ou donner des coups puis au sens figuré disputer, réprimander.

Au XVIIIe siècle, le mot « savon » reprend cette idée de dispute sévère et on l’associe au verbe « passer », « prendre » voire « donner » selon le cas de figure (sans mauvais jeu de mots avec « laver la tête »). Il s’agit donc de critiquer vivement une personne avec la violence et la force des femmes qui utilisaient le battoir sur leur linge.

 

L’utilisation via plusieurs exemples

 

Pour bien utiliser l’expression du jour, il faut imaginer quelqu’un qui exerce son autorité, qui occupe une position supérieure par rapport à une autre personne et qui souhaite la critiquer violemment et la remettre à sa place. Vous pouvez aussi écrire une forme synonyme comme « prendre un savon » ou encore « donner un savon ».

Exemples :

« Je me suis encore battu pendant la pause et le prof de langue m’a passé un savon. »

« Si jamais Romain fait encore le con, ses parents vont lui passer un sacré savon. »

« Marie n’as pas envie de rencontrer son supérieur car elle a peur de se prendre un savon. »

 

Mots associés : critiquer, réprimander, disputer, engueuler quelqu’un

 

Rassurez-vous : aujourd’hui, tout le monde possède une machine à laver donc vous n’aurez pas besoin de prendre un savon et un battoir pour nettoyer votre linge au lavoir du coin ! Cependant, certaines expressions de la langue française restent pour nous rappeler l’histoire de nos sociétés et le chemin parcouru. Mais, la violence du sens figuré de l’expression du jour reste bien vivante alors faites en sorte d’éviter les situations périlleuses avec votre supérieur, votre entraîneur ou votre professeur et tout ira bien !

 

926

0