avoir le cul entre deux chaises expression Megadico

« Avoir le cul entre deux chaises »

Expression

Par Vercingétorix

20-10-2022

Quand un sportif se trouve dans les meilleures conditions possibles pour un match, qu’il est en plein forme et que son mental est bon, on dit qu’il « joue dans un fauteuil ». Synonyme de grand confort et de facilité, cette locution est un peu à l’opposé de l’expression du jour : « avoir le cul entre deux chaises ».

Comment doit-on comprendre cette expression très imagée de la langue française ? Quelle est son origine et dans quel contexte peut-on l’utiliser ? On répond à toutes ces questions dans l’article qui suit.

 

Sommaire

  • La signification de l’expression du jour
  • L’histoire derrière les mots
  • Le bon usage avec des exemples

 

La signification de l’expression du jour

 

La locution « avoir le cul entre deux chaises » se compose des éléments suivants :

  • le verbe auxiliaire « avoir »
  • le nom masculin singulier « cul » qui désigne le derrière, l’arrière-train d’une personne
  • la préposition « entre » qui décrit l’espace situé entre deux choses
  • le groupe nominal « deux chaises »

Mot à mot, il s’agit d’avoir l’arrière-train situé entre deux chaises, ce qui n’est pas vraiment confortable. En réalité, l’expression du jour signifie : être tiraillé entre deux situations ou deux personnes. Quelqu’un qui a le cul entre deux chaises fait face à un dilemme et ne sait pas qui ou quoi choisir.

 

L’histoire derrière les mots

 

La locution du jour est plutôt utilisée depuis le XXe siècle mais on la retrouve sous d’autres formes bien avant cette période. En effet, dès le XVIe siècle, l’écrivain Michel de Montaigne évoque des personnages qui se retrouvent « le cul entre deux selles ». Même chose plus tard, au XIXe siècle, dans une lettre du romancier Gustave Flaubert qui a peur de « rester le cul entre deux selles ». Avec la révolution des moyens de transport et surtout de l’automobile, on se déplace de moins en moins à cheval et la selle va donc disparaître pour laisser place à la chaise.

La métaphore qui se cache derrière l’expression du jour est très claire : l’embarras provoqué par le fait de se retrouver entre deux choix opposés ressemble à l’inconfort d’une personne assise entre deux chaises. Dans les deux cas de figure, on n’est pas à l’aise et on ne sait pas vraiment quoi faire.

 

Le bon usage avec des exemples

 

L’expression « avoir le cul entre deux chaises » appartient à un registre clairement familier, voire vulgaire. On l’utilisera donc dans un contexte décontracté, avec des amis ou des collègues et surtout à l’oral.

Il est possible de croiser une forme moins vulgaire mais aussi moins parlante : « être assis entre deux chaises ». Il existe également une forme vulgaire plus courte : « le cul entre deux chaises ».

Exemples :

« Robert a accepté de soutenir Marianne tout en restant très proche de Josette. Du coup, il a le cul entre deux chaises. »

« Bravo à toi ! A force de dire oui à tout le monde, te voilà le cul entre deux chaises ! »

« Mon oncle ne sait plus quoi faire dans cette histoire, il est assis entre deux chaises. »

 

Mots associés : être assis entre deux chaises, ne plus savoir quoi faire, être tiraillé

 

J’espère que vous êtes bien assis, dans un fauteuil ou sur votre canapé préféré car l’expression « avoir le cul entre deux chaises » ne fait pas vraiment rêver en terme de confort. Pour le moment, retenez que la locution du jour désigne une situation embarrassante puisque située entre deux choix qui s’opposent, qui ne sont pas compatibles.

 

944

1