homophones cote côte cotte orthographe

« Cote », « cotte » ou « côte » ?

Orthographe

Par Vercingétorix

12-10-2022

 

A priori, vous aurez la cote si vous arrivez à grimper la côte avec votre cotte de mailles ! Ce n’est pas forcément évident de s’y retrouver avec ces trois homophones dont la prononciation est très proche mais qui possèdent des sens très différents. Un simple accent peut tout changer et on se retrouve alors avec une phrase qui n’a pas de sens. Prenez de temps de lire le petit article qui suit et votre cote en grammaire va faire un bond!

 

Sommaire

 

  • « Cote » : l’évaluation ou le classement
  • « Cotte » : l’équipement ou le vêtement
  • « Côte » : l’os plat, la pente ou le rivage

 

« Cote » : l’évaluation ou le classement

 

Formé à partir du latin médiéval quota pars qui signifie "la part qui revient à chacun", la cote est un nom féminin qui n’a pas d’accent et qui appartient à la même famille que quota, quotient ou coter. Il possède de très nombreux sens, nous allons donc essayer de résumer ceux-ci mais retenez pour le moment que la cote suggère une idée d’évaluation, de classement et de valeur.

Lorsqu’on parie sur un cheval durant des courses hippiques, on s’intéresse à sa cote ou au rapport entre les chances de perdre et les chances de gagner.

Exemple :

« Pour la course de dimanche, le cheval Littoral Azur a une cote de 5 contre 1. »

 

Une cote peut aussi désigner l’aura, la popularité qu’une personne exerce auprès d’un public. On retrouve ce sens dans l’expression « avoir la cote ».

Exemple :

« Le nouveau ministre des transports a vraiment la cote auprès des électeurs français en ce moment. »

 

La cote d’un cours d’eau est la hauteur de celui-ci ou le niveau. Si une rivière franchit la cote d’alerte, il peut y avoir un risque d’inondation.

Exemple:

« La cote de la Durance est anormalement élevé en ce moment. »

 

Dans une bibliothèque, on utilise un système de classification qui donne un code à chaque livre et qu’on inscrit habituellement sur la tranche de l’ouvrage : c’est la cote du livre.

Exemple :

« Je n’arrive pas à retrouver la biographie de Clemenceau. Peux-tu me repasser la cote du livre ? »

 

En bourse, chaque marchandise, valeur ou monnaie possède un indice qui renseigne sur la valeur de son cours : c’est la cote boursière.

Exemple :

« Après la dernière fusion-acquisition, je suis de très près la cote de l’action de cette entreprise en bourse. »

 

Avec tous ces sens, il est difficile de retenir des synonymes pour remplacer le nom féminin « cote ». Cependant, on peut insister sur sa prononciation qui est tout de même un peu différente des deux autres homophones du jour. En effet, le O de « cote » est ouvert, comme dans les mots « robe », « botte » ou « porc ».

 

Mots associés : cours, mesure, prix, quota

 

« Cotte » : l’équipement ou le vêtement

 

Formé à partir du francique kotta, la cotte avec deux T est un nom féminin qui désignait autrefois une tunique portée par les hommes ou les femmes. Vous avez sans doute croisé le mot dans la locution « cottes de maille » qui décrit l’équipement défensif porté par les soldats ou les chevaliers et qui se compose d’anneaux métalliques ou de mailles.

Exemple :

« Sans sa cotte de mailles, ce jeune chevalier aurait été transpercé par la flèche ennemie. »

 

De nos jours, la cotte désigne la salopette de travail en tissu bleu portée durant une activité quelconque.

Exemple :

« Pendant sa pause, le mécanicien enlève sa cotte et fume une cigarette dans la cour intérieure. »

 

Essayez de remplacer le mot « cotte » par un des synonymes comme « tunique » ou "combinaison" et regardez si votre phrase a encore du sens.

Exemples :

« Les ouvriers vont mettre leurs cottes et commencer la rénovation de la cuisine. »

« Les ouvriers vont mettre leurs combinaisons et commencer la rénovation de la cuisine. 

« Cette année, je pensais me déguiser en chevalier azur avec une fine cotte de mailles et un bouclier. »

« Cette année, je pensais me déguiser en chevalier azur avec une fine tunique de mailles et un bouclier. 

 

Mots associés : cotte de mailles, tunique, combinaison

 

« Côte » : l’os plat, la pente ou le rivage

 

Formé à partir du latin costa : flanc, la côte avec un accent circonflexe est un nom féminin qui possède également plusieurs significations.

En anatomie, la cote désigne chacun des os plats en forme d’arc qui constituent l’armature du thorax, appelée aussi « cage thoracique ».

Exemple :

« Suite à un plaquage durant le match de rugby, je pense que j’ai une côte fêlée. »

 

La cote désigne aussi la pente d’un chemin ou d’une colline.

Exemple :

« En vélo, je suis un bon grimpeur mais cette côte des Pyrénées est vraiment trop raide pour moi. »

 

En géographie, on désigne par côte le rivage ou la partie terrestre d’un continent ou d’une île par opposition à la mer. Par extension, la côte renvoie à une région côtière, qui borde la mer.

Exemples :

« Je crois qu’on se rapproche de notre destination finale car j’aperçois le trait de côte. »

« Je préfère aller en vacances sur les côtes d’Armor car je connais déjà la côte d’Azur. »

 

Petite astuce : une côte peut désigner une pente qui monte et qui descend, tout comme l’accent circonflexe présent sur le Ô de cet homophone !

Ensuite, gardez en tête la prononciation du mot « côte » : il s’agit d’un O long comme dans « faute » ou « mauve ».

 

Mots associés : bord, pente, rivage, littoral

 

 

La côte n’était pas trop raide ? Vous pensez que votre cote en orthographe est toujours élevée ? Retenez les remarques suivantes et tout se passera bien.

Vous voulez écrire « cote » sans accent circonflexe si :

  • vous cherchez à parler d’une évaluation, d’un classement ou de la valeur d’une chose
  • vous souhaitez utiliser un mot avec un O ouvert comme dans les mots « robe » ou « botte »

vous voulez écrire « cotte » avec deux T si :

  • vous cherchez à parler de l’équipement défensif ou du vêtement de travail
  • vous pouvez remplacer le mot en question par un synonyme comme « tunique »

vous voulez écrire « côte » avec un accent circonflexe si :

  • vous souhaitez utiliser le mot qui signifie l’os plat, la pente ou le rivage
  • l’accent circonflexe de « côte » monte et descend comme une pente raide

976

0