homme qui se prend la tête expression Megadico

« Se prendre la tête »

Expression

Par Vercingétorix

4-11-2022

 

La tête est une grande source d’inspiration pour un grand nombre d’expressions et de locutions de langue française. En effet, il faut faire attention à ne pas avoir la grosse tête, il peut nous arriver de faire une drôle de tête quand on est surpris et certaines personnes ont une tête à claque !

Aujourd’hui, il s’agit de comprendre une expression très fréquente, notamment à l’oral : « se prendre la tête ». Quelle est sa signification ? D’où vient-elle et comment peut-on l’utiliser ? On répond à toutes ces questions dans l’article qui suit !

 

Sommaire

  • La signification de l’expression du jour
  • L’histoire derrière les mots
  • Le bon usage avec des exemples

 

La signification de l’expression du jour

 

La locution « se prendre la tête » se compose des éléments suivants :

  • le verbe pronominal « se prendre » qui signifie mettre quelque chose entre ses mains
  • le nom féminin « la tête » qui désigne donc la partie du corps situé au-dessus du cou

Mot à mot, il s’agit donc de prendre notre tête entre nos mains. En réalité, l’expression du jour possède trois sens différents :

  • se faire du souci, se rendre la vie difficile, se compliquer la tâche
  • s’énerver à propos de quelque chose ou de quelqu’un
  • se disputer avec une autre personne

Ces trois significations ont en commun de décrire une situation difficile et tendue.

Mais comment expliquer le rapport entre cette tension et le fait de prendre la tête entre ses mains ?

 

L’histoire derrière les mots

 

Il n’existe pas vraiment d’explication unanime ou de fait historique pour justifier l’apparition de cette expression dans la langue française. Dans un tel cas de figure, il est raisonnable d’évoquer le bon sens, propre comme figuré. En effet, une personne qui prend sa tête entre ses mains a souvent mal à la tête, elle cherche à contrôler la douleur ressentie, à atténuer les effets désagréables. Quand on a mal au crâne, il est difficile de rester calme et serein. Notre humeur est affectée et nous sommes tendus et irrités.

C’est sans doute de cette manière qu’il faut comprendre l’expression « se prendre la tête » et ses différentes significations qu’il faut maintenant illustrer par des exemples concrets et parlants.

 

Le bon usage avec des exemples

 

La locution du jour appartient clairement au langage populaire et familier. On la croisera surtout à l’oral et dans un cadre informel. Étant donné la présence de plusieurs significations, nous allons reprendre chaque sens avec des exemples adaptés.

  • Sens 1 : se faire du souci, se rendre la vie difficile

Pour le premier sens, on retrouvera souvent l’expression à la forme négative « ne pas se prendre la tête » pour rassurer une personne qui se fait trop de souci, se complique l’existence sans raison valable.

Exemples :

« Je ne comprends pas pourquoi Céline se prend encore la tête avec son nouveau mec. »

« Ne te prends pas la tête pour l’exam de demain, ça va le faire mon vieux ! »

 

  • Sens 2 : s’énerver

Ici, on utilise l’expression du jour pour parler d’une personne énervée par un fait ou un comportement.

Exemples :

« Mon frère me prend la tête à longueur de journée en ce moment, c’est juste pas possible ! »

« Je n’y arrive pas avec cet exercice de maths. Ça me prend trop la tête ! »

 

  • Sens 3 : se disputer avec une personne

La dernière signification est la plus radicale pour ce qui est de la tension. On est tellement énervé et irrité qu’on se dispute, qu’on se fâche.

Exemples :

« Ma mère s’est encore prise la tête avec le nouveau prof d’espagnol au collège. »

« Après leur défaite au tennis, Kevin vient de se prendre la tête avec Brian, pour changer ! »

 

Mots associés : prise de tête, se prendre le chou, se cogner la tête contre les murs

 

Alors, vous êtes toujours là ? J’espère que cet article n’était pas trop prise de tête et qu’il vous sera utile.

Pour le moment, retenez simplement que l’expression « se prendre la tête » peut avoir trois sens qui expriment des situations où la tension est toujours présente et augmente progressivement :

  • d’abord, on s’inquiète, on se rend la vie plus difficile
  • ensuite, on s’énerve car un fait ou un comportement nous agace et nous irrite
  • enfin, on se dispute et on se fâche

687

0