coup de barre femme expression megadico

« Avoir un coup de barre »

Expression

Par Vercingétorix

13-10-2022

 

Hier, j’ai eu un gros coup de barre en cours de langue et j’ai été obligé de sortir pour prendre l’air. On a tous connu cet état de grande fatigue soudain qui arrive sans prévenir. Mais pourquoi comparer le fait d’être épuisé à un coup avec une barre et quelle est l’origine de cette expression du quotidien ?

Retenons dès maintenant la bonne orthographe : avoir un coup de barre. A ne pas confondre avec le bar, l’endroit où on consomme différentes boissons, même si on peut tout à fait avoir un coup de barre dans un bar !

 

Sommaire

  • La définition de l’expression du jour
  • L’origine derrière les mots
  • Le bon usage avec des exemples

 

La définition de l’expression du jour

 

L’expression française qui nous intéresse dans cet article comprend:

  • le verbe « avoir » à l’infinitif

  • le nom masculin singulier « coup »

  • le nom féminin singulier « barre », un complément qui précise la nature de ce « coup »

Avoir un coup de barre signifie ressentir une grande fatigue de manière subite. Cet état d’épuisement soudain arrive à n’importe quel moment de la journée et peut parfois donner lieu à un évanouissement ou à un malaise (voir l’expression « tomber dans les pommes »).

 

L’origine derrière les mots

 

L’histoire de cette locution date du milieu du XIXe siècle puisque les dictionnaires de langue française commencent à la recenser dans les années 1880-1890. Comme beaucoup d’expressions de langue française, « avoir un coup de barre » reprend une image ou une action pour mieux renforcer son sens. Ici, on compare la fatigue soudainement ressentie à un coup donné avec une barre de fer par exemple. En effet, quelqu’un qui reçoit un coup avec un objet contondant est assommé et perd ses moyens.

 

Le bon usage avec des exemples

 

Voici quelques exemples qui peuvent vous aider à mieux comprendre l’emploi de cette expression.

Exemples :

« Romain ne peut pas continuer son travail car il vient d’avoir un gros coup de barre. »

« Tu ferais mieux de te reposer avant de rependre la direction de Montauban sinon tu vas avoir un coup de barre. »

« J’ai un de ces coups de barre ! Il faut que je prenne un café bien serré. »

 

Mots associés : avoir un coup de mou, avoir un coup de pompe, tomber dans les pommes

 

En espérant que la lecture de cet article ne vous a pas donné un coup de barre, retenez que cette expression très commune s’utilise quand on sent une grande fatigue arriver de manière soudaine et sans raison. L’effet est sans doute comparable à un coup reçu sur la tête, d’où l’idée de la barre.

 

674

1