censé sensé homophones orthographe Megadico

« Censé » ou « sensé »?

Orthographe

Par Vercingétorix

21-10-2022

 

Si un train est censé arriver en gare à l’heure, il peut parfois être sensé de compter sur du retard pour éviter de mauvaises surprises! Comment s’y retrouver avec ces deux homonymes de la langue française qui ne doivent surtout pas être utilisés comme synonymes ?

Nous sommes ici en présence de deux adjectifs qui heureusement différent de par leur sens et leur emploi dans la phrase. Retenez de suite que le S de « sens » va vous rendre un grand service !

 

Sommaire

  • « Censé » ou l’expression de la supposition et de la probabilité
  • « Sensé » ou l’expression du bon sens et de la raison

 

« Censé » ou l’expression de la supposition et de la probabilité

 

Pour mieux comprendre ce qu’on évoque par « censé », commençons par l’étymologie. Formé à partir du verbe latin censere, il signifie « évaluer la fortune et le rang » puis « estimer, juger ». On retrouve à partir de cette racine des mots communs comme « recenser, recensement ou censure ».

Être censé faire quelque chose veut dire qu’on est supposé le faire, qu’il est très probable, très certain que cela se produise. Dans ce cas de figure, l’adjectif « censé » est toujours suivi d’un infinitif.

Petite astuce pour être sûr que vous écrivez avec la bonne orthographe : utilisez un adjectif équivalent comme « supposé », « présumé, « réputé ».

Exemples :

« Magnes-toi ! Elles sont sont censées arriver en cours de français dans une heure ! »

(Magnes toi ! Elles sont supposées arriver en cours de français dans une heure !)

« Nul n’est censé ignorer la loi »

(Ce célèbre adage signifie que personne n’est présumé ignorer la loi)

« Cette nouvelle mise à jour est censée régler tous les problèmes existants. »

(Cette nouvelle mise à jour est réputée régler tous les problèmes existants)

 

Mots associés : supposé, réputé, présumé

 

« Sensé » ou l’expression du bon sens et de la raison

 

Commençons également par l’étymologie pour voir une signification bien différente. « Sensé » est probablement dérivé du latin chrétien sentire : « éprouver une sensation » qui signifie « qui a du sens, conforme à la raison ». Ici, l’adjectif « sensé » fait donc appel au bon sens, à la raison et peut être utilisé pour parler d’une personne ou d’une chose.

Pour vous aider à retenir le bon emploi en français, voici quelques astuces : « sensé » commence avec un S, tout comme « sens » ! Vous pouvez aussi remplacer l’adjectif par un synonyme comme « raisonnable » ou « réfléchi ». Pensez aussi à utiliser des antonymes (mots qui ont un sens contraire) comme « insensé » ou « absurde ».

Exemples :

« Mon pote Romain est vraiment un type sensé et plein de sang-froid. »

(Synonyme : mon pote Romain est vraiment un type raisonnable et plein de sang-froid.)

« J’ai trouvé que le raisonnement du prof de français sur le niveau en langue était tout à fait sensé ce matin. »

(Contraire : j’ai trouvé que le raisonnement du prof de français sur le niveau en langue était tout à fait absurde ce matin)

« Mes dernières prises de risque en crypto sont sensées compte tenu du contexte actuel. »

(Synonyme : Mes dernières prises de risque en crypto sont réfléchies compte tenu du contexte actuel.)

 

Mots associés : qui a du sens, avoir du bon sens, raisonnable, réfléchi

 

Pour résumer, si vous bien lu cet article tout à fait sensé, alors vous n’êtes plus censés faire d’erreur faute avec ces deux homophones de la langue française!

vous voulez écrire « censé » si :

  • Vous pouvez remplacer le terme qui pose problème par « supposé », « présumé » ou « réputé »

  • le mot qui suit est un verbe à l’infinitif

Vous voulez écrire « sensé » si :

  • vous chercher à parler du sens (qui s’écrit aussi avec un S!)

  • vous pouvez remplacer le mot en question par un synonyme comme « raisonnable » ou « réfléchi » ou par un antonyme comme « insensé » ou « absurde ».

 

586

0